Report de la journée d'études du 26 mars 2021 au 1er octobre 2021

Le report de l’entrée en vigueur du Code de justice pénale des mineurs nous conduit à faire de même avec la journée d’études qui y est consacrée. En effet, le maintien d’une telle journée durant ce mois de mars ne nous apparait pas souhaitable car trop éloigné dans le temps de la pratique.

Aussi, nous préférons procéder à  un report qui nous permettra de situer la réflexion au plus près de sa mise en œuvre.

Le projet s’en trouve quelque peu redessiné. Ce ne sera plus une mais deux manifestations que nous organiserons sur ce nouveau code. L’une le 1er octobre 2021, accompagnant l’entrée en vigueur, qui aura une connotation plutôt théorique, puisque le regard sera celui d’universitaires ; l’autre, après un an d’application du nouveau code, centrée sur les apports (et questions) de la pratique.

L’ensemble du site consacré à la journée d’études est actuellement en cours de refonte. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Laurence Leturmy et Jérôme Bossan

Présentation de la journée d'études

Depuis de nombreuses années, la réforme de la justice pénale applicable aux mineurs délinquants constituait un enjeu essentiel, sans cesse repousser, faisant figure de serpent de mer jusqu’à la publication de l’ordonnance n° 2019-950 du 11 septembre 2019 portant partie législative du code de la justice pénale des mineurs dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er octobre 2020 et reportée au 31 mars 2021.

L’ISCrim’ (Institut de sciences criminelles de Poitiers) organise le vendredi 1er octobre 2021 une journée d’études intitulée « Code de la justice pénale des mineurs. Regards croisés ». Cette manifestation se veut être l’occasion d’un premier décryptage  de la réforme par les universitaires mis en dialogue avec les praticiens.

Une autre manifestation surviendra, une année après l’entrée en vigueur du texte, afin de prolonger la réflexion et identifier les questions soulevées par les praticiens

Selon les circonstances sanitaires, le colloque se tiendra en présentiel ou en distanciel.

Les partenaires de la manifestation